Comment gagner en confiance

C’est quoi au juste la « confiance en soi » ? Où en êtes-vous ? Comment la développer ?

La confiance en soi est souvent perçue comme un concept généraliste, là où elle cache en réalité de multiples dimensions. Si vous souhaitez développer votre niveau de confiance, tâchez, avant tout, de percevoir ce qui vous fait véritablement défaut. Cet article fait le point sur les « idées reçues » afin d’éclairer votre vision quant à votre réelle situation.

 

 

 

1 . Il nous arrive à tous , PARFOIS, de manquer de confiance ... 

 

Vous doutez régulièrement de vous-même, mal à l’aise dans vos agissements et/ou contacts sociaux.

Vous vous demandez comment font ces gens « tellement à l’aise en toute circonstance ».

Vous en êtes arrivé(e) à la conclusion que « de toute évidence, vous manquez de confiance en vous ».

Peut-être vous demandez-vous s’il ne s’agit pas finalement d’une incapacité innée, dont vous n’auriez pas hérité.

Rassurez-vous, il nous arrive à tous de douter. Personne n’est à l’aise en toute circonstance.

C’est tout simplement impossible. Nous évoluons tous à des niveaux de confiance différents et certains sont passer maître dans l’art de simuler une confiance (en réalité superficielle), mais personne n’est sûr de lui à 100%.

Quand on y réfléchit, cela serait d’ailleurs bien présomptueux dans un monde rempli d’incertitude…

Oubliez également cette idée selon laquelle il s’agirait d’une compétence acquise une fois pour toute.

La confiance en soi se travaille et se développe tout au long de notre vie. Et ça, c’est plutôt une bonne nouvelle, n’est-ce pas ?

 

2. Il est tout simplement impossible de n’avoir AUCUNE confiance en soi ... 

 

Cessez donc de vous réduire à « un manque de confiance en vous ». Vous ne seriez pas là, où vous êtes aujourd’hui, si vous en étiez totalement dépourvu(e).

Habitué(e)s à effectuer de nombreuses tâches routinières, nous en oublions simplement qu’il nous faut avoir un minimum de confiance pour oser « sortir du lit le matin », cuisiner, conduire, effectuer notre travail, parler aux autres, …

Certes nous ne sommes pas toujours à l’aise en toute circonstance, mais nous ne sommes pas pour autant incapable de faire preuve de confiance.

 

Soyez plus précis dans votre auto-évaluation: 

 

Quelles sont les situations où vous manquez de confiance en vous ?

A quel domaine de votre vie se réfèrent principalement ces situations ?

A contrario, dans quel type d’activités vous sentez-vous particulièrement à l’aise ?

 

3. Entre estime, confiance et affirmation de soi, il y a de quoi s’y perdre …

 

Il n’est pas rare que nous parlions de « confiance en soi », là où nous souffrons en réalité plus précisément d’un manque « d’estime de soi » ou « d’affirmation de soi ».

 

L’estime de soi est l’image que nous avons de nous-même. C’est la valeur que nous nous accordons.

La confiance en soi est plus précisément liée à nos actes. C’est la capacité d’agir, d’oser malgré la peur.

L’affirmation de soi concerne nos rapports avec les autres. Il s’agit ici d’oser exprimer clairement ses idées, sentiments, émotions, besoins, …

 

Savoir où se situe clairement votre difficulté est crucial dans le sens où le travail à effectuer n’est pas le même selon que l’on souffre d’un manque d’estime, de confiance ou d’affirmation de soi.

De plus, ces concepts sont reliés entre eux : Un manque d’estime de soi impactera clairement la confiance en soi, elle-même source d’une meilleure affirmation de soi.

 

4. La confiance en soi a de multiples facettes ... 

 

A trop généraliser la notion de confiance en soi, vous risquez de passer à côté de l’essentiel.

Qu’est-ce qui vous manque exactement ?

  •  
  • La sécurité intérieure (fortement liée à l’estime de soi)

Manquer de « sécurité intérieure » revient à éprouver des difficultés à se sentir à sa juste place, au bon moment et avec les bonnes personnes.

Cette confiance vous permet de vous sentir serein(e) avec vous-même et avec les autres.

  •  
  • La confiance en votre personne
  •  
    • Manquer de confiance « en sa personne » revient à se sentir en décalage avec ses sensations et émotions. On éprouve alors des difficultés à faire confiance à son ressenti, on le nie.
    • Cette confiance vous permet une certaine bienveillance envers vous-même et vous aide ensuite à vous affirmer tel(le) que vous êtes.
  •  

  • La confiance en vos compétences

    • Manquer de confiance en ses compétences revient à dévaloriser son réel potentiel, ses capacités, son intelligence.

      Cette confiance vous permet d’avancer plus sereinement, sachant que vous possédez (ou pouvez acquérir) les ressources nécessaires.

  •  
  • La confiance relationnelle

Manquer de confiance relationnelle vous condamne à vous isoler ou du moins à rester en retrait. Difficilement à l’aise en société, une personne en manque de confiance relationnelle éprouvera également de grandes difficultés à accorder sa confiance aux autres.

Cette confiance vous permet de développer un relationnel authentique et épanouissant.

 

5. Pas de recette magique, mais plutôt un programme individualisé …

 

Au vu de toutes ces distinctions, vous comprendrez que s’il existe des pistes de développement de la « confiance en soi », il n’est pas concevable d’établir une « recette magique » applicable pour tous.

Il est tout à fait possible, pour chacun d’entre nous, d’évoluer à ce sujet, mais il est indispensable avant tout que vous établissiez votre propre profil.

  • Quelles sont, précisément, les domaines de vie où vous estimez manquer de confiance ?
  •  
  • Quelles sont, plus précisément encore, les exemples de situations où vous vous sentez particulièrement mal à l’aise ?
  •  
  • De quoi avez-vous peur exactement ?
  •  
  • Quel est votre niveau « d’estime de soi » ?
  •  
  • Quel est votre niveau de « confiance en soi ? »
  •  
  • Parmi les différentes facettes de la confiance en soi, où se situe votre principal problème ?
  •  
  • Eprouvez-vous des difficultés à vous affirmer ?
  •  
  • Sur base de ce constat, quel axe souhaitez-vous travaillez en premier ?

 

Ne dites plus jamais « Je n’ai pas confiance en moi ».

Prenez conscience de vos réelles difficultés.

Clarifiez votre objectif personnel : Vous ne pourrez travailler à votre évolution personnelle qu’une fois conscient(e) de votre véritable profil…

 

Vous souhaitez aller plus loin dans le développement d'une saine estime, confiance ou affirmation? ceci peut vous y aider: 

Photo site formation 1

                        

 

Géraldine Lagrange

Easy transition Coaching

estime de soi confiance en soi affirmation de soi coaching

Ajouter un commentaire